Accueil du site > CMJN > Brèves > B.P.R.D. en version intégrale

B.P.R.D. en version intégrale

Si vous ne connaissez pas B.P.R.D., la meilleure série fantastique après Hellboy, rassurez-vous, vous connaîtrez les flammes de l’Enfer bien assez tôt. C’est tout ce que vous méritez.

Pour les quelques âmes en peine qui souhaiteraient tout de même échapper au jugement des Grands Anciens, Dark Horse propose la publication de l’intégralité de l’arc « Le Fléau des grenouilles », qui signe le début de la collaboration du trio Mike Mignola, John Arcudi (scénario) et Guy Davis (dessin). Soit, un peu plus de 400 pages d’un feuilleton aux frontières des sombres univers lovecraftien, regroupées dans un imposant recueil à dos toilé. Monstres titanesques, enquêtes aux allures de feuilletons pulp, faux-semblants, personnages en constante évolution, Roger l’homoncule,... Bref, autant de raisons de plonger (à nouveau ?) dans cette saga qui a su se faire une place toute particulière dans le cœur des lecteurs d’ Hellboy .

Rappelons que le B.P.R.D. (Bureau de Défense et de Recherche sur le Paranormal) est l’agence gouvernementale fondée par le professeur Bruttenholm, père adoptif d’Hellboy, chargée de protéger la race humaine de toutes les menaces prêtes à lui fondre dessus. Dès qu’il fût en âge d’enquêter sur le terrain, Hellboy, accompagné plus tard d’Abe Sapien, Liz Sherman et de Roger l’homoncule, s’affirma rapidement comme l’élite des agents du B.P.R.D. et le resta jusqu’à sa démission (lire Hellboy tome 6 : Le Ver conquérant.) Depuis, il poursuit ses aventures dans la série-mère (dont les derniers tomes annoncent de passionnantes révélations) et laisse donc tout le champ libre à ses ex-partenaires du B.P.R.D. pour mener leurs enquêtes.

Les deux séries se complètent parfaitement : les aventures d’Hellboy se révèlent plus introspectives et ésotériques, alors que B.P.R.D. nous donne l’occasion d’observer une équipe complète d’agents, aux caractères à la fois bien trempés et totalement différents, évoluer au gré de l’Apocalypse qui s’annonce. Je serai sûrement amené à en parler plus longuement dans un prochain article.

Pour l’heure, voici donc regroupés en un seul volume, à l’image des volumes « library » de la série Hellboy, les trois premiers tomes de B.P.R.D., disponible dès le 19 janvier 2011. Probablement la meilleure façon de profiter du début de la saga (même si certains récits courts des premiers tomes se révèlent franchement dispensables). Vous savez ce qu’il vous reste à faire si vous voulez vous assurer une place de choix lorsque Anung Un Rama déchaînera ses forces sur notre petite planète.


Voir en ligne : B.P.R.D. : The Plague of Frogs chez Dark Horse

Les visuels et illustrations sont © leurs auteurs respectifs.