Accueil du site > CMJN > Brèves > Butcher Baker, redresseur de tort

Butcher Baker, redresseur de tort

Il y avait bien longtemps que je ne m’étais enthousiasmé en parcourant les colonnes du site ComicBookResources. La cause de ma réjouissance possède désormais un nom — Butcher Baker, The Righteous Maker —, un scénariste —Joe Casey (Rock Bottom) — et un dessinateur — Mike Huddleston (The Coffin, The Homeland Directive).

J’étais volontairement passé à côté de la campagne de pub parasitaire qu’Image diffusait depuis deux mois maintenant. Une case, ou un détail, et une phrase « choc » qui, sortie de son contexte, n’avait d’autre d’effet que d’intriguer (dans un premier temps), puis de sérieusement énerver. Un peu comme lorsque vous débarquez dans une soirée sans connaître personne et que l’on vous sort private joke sur private joke. Vous vous sentez bête sans vraiment comprendre pourquoi.

Et puis, finalement, la preview de CBR est venue mettre fin à ce léger agacement. Disponibles depuis ce matin, les premières planches de Butcher Baker, The Righteous Maker #1 valent le détour. Graphiquement d’abord (parce qu’Huddleston est une pointure), mais surtout pour ses dialogues, les situations excessives et cette volonté clairement affichée de Casey de raconter n’importe quoi... et de mettre cette menace ) exécution. Donc j’ai aimé pour toutes ces raisons... et pour cette poignée de porte en forme de bite aussi.

J’ai retrouvé dans la dernière planche de la preview (lorsque le Butcher Baker demande à ses deux visiteurs ce que foutent ces trois ombres en trenchcoat qui les suivent en arrière-plan depuis les trois pages précédentes), un peu de l’esprit décalé de la série The Umbrella Academy. Cette manière de jouer avec les codes du comics, moi, j’aime bien !

Allez, une petite présentation de la série par leurs auteurs pour clore tout ça et on en reparle lors de sa publication, fin mars 2011.

« Cette série n’est pas faite pour les cardiaques », déclare Casey. « Butcher Baker est plutôt à classer dans les bouquins de super-héros malsains et matures. C’est l’histoire d’un super-justicier patriote en « pré-retraite » que l’on rappelle pour une ultime mission. C’est tout ce que vous avez rêvé de voir dans un comics de super-héros. Iconique, subversif, le tout avec pas mal de déconne ».

« Je ne me rappelle pas m’être autant éclaté sur une série avant celle-ci », raconte Huddleston. « Joe a imaginé un univers sexy et ultra-violent à l’extrême comme vous n’en avez jamais connu. C’est puissant ! »

Aaaah, la communication à l’américaine...


Voir en ligne : Preview de The Butcher Baker #1

Portfolio

Butcher Baker #1 page 1 - Joe Casey & Mike Huddleston
Butcher Baker #1 page 2 - Joe Casey & Mike Huddleston
Butcher Baker #1 page 3 - Joe Casey & Mike Huddleston
Butcher Baker #1 page 4 - Joe Casey & Mike Huddleston
Couverture de Butcher Baker #1 - Joe Casey & Mike Huddleston
Couverture de Butcher Baker #2 - Joe Casey & Mike Huddleston
Les visuels et illustrations sont © leurs auteurs respectifs.