Accueil du site > CMJN > Portugal, un album de Cyril Pedrosa

Portfolio







Les visuels et illustrations sont © leurs auteurs respectifs.

Portugal, un album de Cyril Pedrosa

EN septembre prochain paraîtra aux éditions Dupuis Portugal, de Cyril Pedrosa (en partie prépublié sur 8comix.fr). Un album avec des pages en couleur, et du texte aussi. Voilà, voilà... Hmmmpphhh... Mrrrrr... Ach ! J’aurais tout fait pour rester objectif et factuel, mais je ne peux tenir plus longtemps : les premières planches de Portugal sont à tomber ! C’est donc mû par une admiration et un enthousiasme sans borne pour le talent de Pedrosa (désolé Cyril !) que je vous propose cet entretien. Et ça ne surprendra personne si j’ajoute que les commentaires de l’auteur au sujet de son album sont aussi passionnants que son sujet.

JPEGCommençons par le début : Portugal, qu’est-ce que c’est ?

C’est le titre de la bande dessinée sur laquelle je suis en train de travailler en ce moment. Trois de mes grands parents viennent de ce pays, il fait partie de mon histoire personnelle, de ma petite mythologie familiale. Je n’y étais pas allé depuis très longtemps, depuis l’enfance. En rentrant d’un festival où j’avais été invité à Lisbonne, j’ai eu un tel choc que je me suis dit qu’il fallait absolument que je parle d’une façon ou d’une autre de ce pays. De la place que prend la migration dans une famille, de comment on transmet ou on ne transmet pas le récit de ces origines, et quelles conséquences a cette transmission ou cette absence de transmission sur la vie des hommes.

Dans ce livre, je parle plutôt de ce qui ne s’est pas transmis. C’est à la fois très autobiographique — dans la mesure où je puise beaucoup dans ma propre histoire — et en même temps, c’est une fiction : le personnage principal ne porte pas mon nom, il est très différent de moi, à plein d’égards. Son histoire n’est pas exactement la mienne. Je reconnais que la limite est ténue, mais je tenais à cette « distance » : je voulais rester dans la fiction pour être libre d’inventer autant que je voulais.

JPEGÉvoquer ses origines n’est jamais simple. Comment s’est déroulée l’écriture ? As-tu eu la conviction de tenir ton sujet dès la première planche ou, au contraire, as-tu eu besoin de temps pour mûrir chaque étape du récit avant de te lancer sur le papier ?

J’ai eu besoin de beaucoup de temps pour écrire, justement pour arriver à trouver la bonne distance avec mon histoire personnelle : pas trop près pour ne pas s’enfermer dans le « réel », et pas trop loin pour ne pas perdre ce qui me tient à coeur dans cette histoire.

Assez rapidement s’est imposée la nécessité de construire l’histoire en trois parties, pour mettre en scène le lien que chaque génération entretient avec ses origines : ma génération, celle des parents et celle de mes grands parents. Le plus difficile a été d’accepter l’idée qu’il fallait que ces trois parties soient regroupées dans un seul et même livre, pour qu’elles se répondent entre elles, pour raconter ce lien de l’une à l’autre, son absence, ou en tout cas sa défaillance, sa fragilité. Parce que ça voulait dire beaucoup de travail, beaucoup de temps, beaucoup d’énergie... J’ai eu de la chance que les éditions Dupuis, et José-Louis Bocquet en particulier, me soutiennent dans ce projet, acceptent cette idée folle de faire un livre grand format couleur de 250 pages.

JPEGDe nouvelles interrogations (de celles que tu ne soupçonnais pas), ou des réponses, sont-elles nées au cours de la réalisation ?

Je n’ai pas eu de nouvelles interrogations ou réponse sur le fond du livre, sur son sujet. Ou alors, d’une façon détournée. Raconter cette histoire, pour moi, c’est une transgression : une petite transgression, certes. Je ne révèle aucun secret, mais le simple fait de parler de tout ça, de lui accorder du temps et de l’intérêt, de le partager, de l’interroger, ce n’est pas dans les habitudes de ma famille.


3 messages


    Portugal, un album de Cyril Pedrosa – le 31 janvier 2011 à  10:58, par marie voyelle

    les pages de Portugal sont vraiment magnifiques, et lire en plus les commentaires de l’auteur, ses hésitations et sa démarche, tout ça donne très envie de pouvoir enfin lire le livre ! :)

        » Portugal, un album de Cyril Pedrosa – le 31 janvier 2011 à  15:53, par François

        Oui, ce flot de louanges était tout à fait justifié (quoiqu’en dise Pedrosa) :)


        Portugal, un album de Cyril Pedrosa – le 2 février 2011 à  11:41, par Franck

        Excellent. Vivement septembre, donc.

        Merci pour l’interview et l’avant-première.



      ARTICLES
      « PRÉCÉDENTS | SUIVANTS »


      « Go Fuck Yourself Alan Moore », (...)


      La Mort et les super-héros : (...)