Accueil du site > RVB > Brèves > Premières images du Trône de Fer

Premières images du Trône de Fer

Alors qu’à l’arrière d"un scooter je chérissais le Dieu Doudoune de si bien me protéger du froid mordant tombé récemment, je me suis mis à penser à certains passages du Trône de Fer, ceux concernant le royaume des Stark, ou encore ce chapitre entier décrivant la lente, pénible et enneigée marche du Gros Sam, peu après l’attaque des hordes sauvages de Mance Rayder. Et, de fil d’épée en lame de couteau, je me suis demandé ce que que devenait le tournage de la prochaine série d’HBO : Game of Thrones (titre V.O. du premier tome de G.R.R. Martin). Oui, certains cheminements sont plus tordus que d’autres.

Bien m’en a pris (merci le froid, merci Dieu Doudoune) car il y a quelques jours de cela, Entertainement Weekly diffusait en exclusivité sur son site les toutes premières images de la série, attendue pour le premier semestre 2011, ou du moins coïncidera avec la sortie du prochain roman : A Dance With Dragons. On ne connaît pas encore le rendu final à l’écran, mais ces quelques aperçus, très exposés, apparaissent assez séduisants et retranscrivent bien l’image que je me fait de cet univers plus médiéval que fantastique. Bon, Cersei n’est pas à tomber par terre, mais on se rattrapera sur l’interprète de Tyrion, parfait de ressemblance. Bref, je ne vous cache pas que j’attends un anti-Tudors en puissance pour l’ambiance.


Pour les quelques futurs lecteurs qui s’ignorent encore (et qui sentent déjà la honte rougir leurs oreilles), tentons un rapide résumé (dans la mesure du possible) : Le Trône de Fer relate la lutte sanglante qui opposent le roi Robert Baratheon (Mark Addy), souverain de Westeros, et son bras-droit, le fidèle Eddard Stark (Sean Bean), aux complots ourdis dans les couloirs de son propre château, mais également à des milliers de lieues de là, à travers les océans orientaux, ou encore, par-delà le Mur préservant le royaume des Sept Couronnes de l’assaut de ténébreuses créatures. C’est tout ce que je peux en dire, sans rentrer dans le détail.

Martin revendique son oeuvre comme de la fantasy pour adultes. Dans ce registre de Dark Fantasy (la fantasy qui patauge dans la boue au cours de marches interminables, dans le sang des champs batailles désertés de toute gloire, dans la peur de la magie et de ses adeptes), je rapprocherais cette saga de La Compagnie Noire de Glenn Cook ou de certains romans de Guy Gavriel Kay (La Mosaïque de Sarance, par exemple), dans cette manière de mêler un univers crédible, aux lois politiques et humaines complexes, à une trame totalement fictionnelle et, en de rares passages, fantastique.

Whoaaa... Je me rends compte que je ne rends pas vraiment service à l’oeuvre. Non, vraiment, éteignez votre écran et allez lire ! Et lorsque vous reviendrez, forcément accroc, rendez-vous sur le site français de La Garde de Nuit.


Voir en ligne : Site HBO de la série - Premières images sur EW

Les visuels et illustrations sont © leurs auteurs respectifs.