Accueil du site > N&B > Sean Murphy, entre Joe the Barbarian et Punk Rock Jesus

Portfolio

Illustration de couverture encrée de Hellblazer : City of Demons #1 - par (...)
Illustration de couverture de Hellblazer : City of Demons #1 - par Sean (...)
Joe the Barbarian - par Sean Murphy
Joe the Barbarian - par Sean Murphy
Joe the Barbarian - par Sean Murphy
Les visuels et illustrations sont © leurs auteurs respectifs.

Sean Murphy, entre Joe the Barbarian et Punk Rock Jesus

APRÈS avoir passé plus d’un an en compagnie de Grant Morrison sur la série Joe The Barbarian, le dessinateur Sean Murphy dresse le panorama de ses prochains prochains, dans une interview donnée à ComicBookRessources.com. On en apprend notamment un peu plus sur sa conception du dessin en noir & blanc, son rapport, parfois difficile, à la colorisation et également Punk Rock Jesus, son prochain projet pour Vertigo.

Joe the Barbarian - par Sean Murphy & Dave Stewart {JPEG}La qualité première qu’il a pu apprécier dans le travail de Stewart est son respect de la fluidité des masses de noir. Il arrive parfois qu’un coloriste éclaire un visage sans prendre en compte les ombres déjà déposées par le dessinateur. Cela n’arrive jamais avec Dave. Sean salue également le soin et la sobriété de sa mise en couleur tout en aplats, notamment sur la mini-série Hellblazer.

L’avenir sera punk... et chrétien

Punk Rock Jesus - par Sean Murphy {JPEG}À nouveau sous contrat exclusif de deux ans pour DC Comics, le dessinateur évoque son projet Punk Rock Jesus. Persuadé que DC ne serait pas intéressé par le projet, il avait fini par accepter de ne pas le voir publié avant un long moment. Il pensait même pouvoir en alterner la réalisation entre plusieurs petits boulots pour Marvel. C’est à ce moment que Karen Berger (éditrice de Gaiman, Moore et de beaucoup d’autres auteurs chez Vertigo) l’a contacté avec une proposition impossible à refuser. Sean se rappelle également la manière dont elle lui avait facilité la vie en assouplissant les deadlines sur Joe. Autant dire que les relations sont au beau fixe entre l’artiste et son éditrice.

On n’apprend que Punk Rock Jesus n’est pas encore officiellement signé (ce qui ne saurait tarder), et que DC se réserve la primeur de toute annonce officielle à son sujet. Difficile dans ces conditions pour l’auteur de trop en dévoiler. En plus des quelques planches disponibles sur son site personnel, Sean livre toutefois quelques informations.

Punk Rock Jesus - par Sean Murphy {JPEG}Il circulait une rumeur selon laquelle DC Comics était assez frileux à l’idée de développer une nouvelle série autour du thème de la religion, depuis Preacher du moins. Aujourd’hui, au gré des changements de direction de la firme [3], la donne semble avoir évolué, avec une volonté affichée de traiter de sujets plus controversés. Murphy n’a pas la prétention de marcher sur les plates-bandes de Garth Ennis, mais il espère tout de même éveiller le même intérêt chez le lecteur par une approche originale sur la question religieuse. Son ambition est d’inscrire Punk Rock Jesus dans la droite lignée des fleurons du label Vertigo. Une ambition louable. Verdict premier semestre 2011 ?

Dernière information : la réédition de Off Road (première création originale de Sean Murphy), est annoncée chez IDW pour janvier 2011. L’occasion de découvrir un titre salué par la critique à l’époque et introuvable depuis, sauf sur ebay.


2 messages


    Sean Murphy, entre Joe the Barbarian et Punk Rock Jesus – le 20 décembre 2010 à  13:47, par Franck

    Merci pour cet article sur un artiste vraiment admirable.

    Pas étonnant qu’il ait apprécié sa collaboration avec Dave Steward, cela dit. Il faudrait être difficile pour bouder le meilleur coloriste du moment (et c’est un moment qui dure).

      » Sean Murphy, entre Joe the Barbarian et Punk Rock Jesus – le 20 décembre 2010 à  20:52, par François

      Effectivement, on ne compte plus les Eisner Awards du bonhomme !
      Pour Sean Murphy, je trouve son sens du détail impressionnant. Je serais curieux de connaître sa cadence pour abattre une planche. Je reparlerai très bientôt de Joe the Barbarian. Stay tuned :)



    ARTICLES
    « PRÉCÉDENTS | SUIVANTS »


    John Paul Leon, l’héritage d’Alex (...)


    The Walking Dead, la fin du (...)