Beasts of Burden, la ligue canine extraordinaire

S’il y a bien quelque chose que je déteste autant que les pubs de bébés qui parlent, ce sont bien les animaux qui parlent. Le résultat est vain la plupart du temps, avec pour seules ambitions d’attendrir le public à moindre frais. Autant dire que je n’attaquais pas la lecture de Beasts of Burden dans les meilleures dispositions, une série pourtant louée par la critique et vaillamment soutenue par son éditeur, Dark Horse.

Lire la suite