Spawn, du sable et des chaînes...

EN reprenant la lecture des épisodes de Spawn, lâchée il y a quelques années (vers le #50), j’ai pu me rendre compte de la direction prise par la créature de Todd McFarlane. Cependant, entre temps, j’ai également fait la connaissance de l’onirique Sandman de Neil Gaiman. Évidemment, avec mon esprit tordu, et après avoir été titillé par quelques détails, j’ai commencé malgré moi à comparer les deux personnages, jusqu’à arriver à la conclusion que la contribution (volontaire ou non) de Gaiman sur la série Spawn ne s’était en fait peut-être pas bornée à l’écriture de quelques épisodes...

Lire la suite