« Go Fuck Yourself Alan Moore », ou la réaction d’un auteur blessé par son idole

POUR tout dire, j’avais prévu de mettre en ligne une « rétrographie » sur Batman ce week end, et puis je suis tombé sur l’article de Rich Johnston, sur le site Bleeding Cool, mettant fin (en ce qui me concerne) à la controverse débutée en septembre dernier suite aux déclarations d’Alan Moore sur le néant créatif de l’industrie du comics, et relancée par la réaction épidermique de Jason Aaron (Scalped). Voici donc un résumé de cette affaire dont l’épilogue, dicté par Rich Johnston, m’a poussé à mettre en ligne cet article. Où l’on apprend qu’au-delà des propos, parfois provocateurs, d’Alan Moore, il se dégage quelque vérités qui, si elles sont difficiles à encaisser pour certains, font du bien à lire.

Lire la suite